Information estivale

Pour les commandes passées après le 16 juillet, les expéditions reprendront à partir du 1er septembre

Promotions

Aucune promotion pour le moment.

Les peuples amérindiens ont des cultures à respecter et à méditer

 

Les peuples amérindiens souffrent depuis cinq cent ans, peuples méprisés, opprimés, massacrés, convertis de force peuples oubliés aussi, dissimulés dans des réserves au cœur des déserts les plus ignorés, peuples dont nous pensons qu’ils n’existent plus parce que nous n’avons guère l’occasion de les voir, sinon de temps en temps au cinéma… Devant toute cette cruauté, ce mépris, devant notre insupportable suffisance, nous ne pouvons nous empêcher de penser, qu’il est temps, plus que temps de nous mettre à l’école des Amérindiens. Car ce sont eux qui ont les réponses aux questions lancinantes qui angoissent les Occidentaux et à la plus lancinante de toutes quel monde laisserons-nous à nos enfants? Allons puiser dans la sagesse indienne. Partout les Amérindiens sont en train de retrouver leur fierté. Par milliers, les jeunes partent à la recherche de leurs traditions perdues, de leurs religions, de leurs rites et de leurs cultures. Ils sentent qu’ils doivent retrouver leurs racines pour exister enfin. C’est une question de vie ou de mort. « Regardez l’arbre. C’est un être vivant, il a un cœur. La sève est le sang de l’arbre et l’écorce est sa peau. Elle est semblable aux habits que nous portons pour nous protéger des éléments. L’arbre a des membres comme nous avec ses branches qui montent jusqu’aux cieux. Ses pieds sont des racines. Comme nous l’arbre relie le ciel et la terre. Si les arbres savent survivre, nous devrions être capables d’en faire autant. Toute vie est sacrée et très précieuse, qu’il s’agisse de celle des animaux à deux ou quatre jambes, des créatures de la mer, de celles qui ont deux jambes et des ailes, du peuple des arbres, du peuple des rochers… Nous,les personnages à deux jambes, nous appartenons aussi à la terre et la Terre est notre vraie mère. Et nous sommes chargés de prendre soin de notre planète. Dieu est tout et nous sommes une partie de tout. Nous faisons partie des forces de la nature mais tous ou presque tous, nous avons oublié ce lien. Ce lien, sous peine de disparaitre, l’humanité doit le retrouver.» LES GARDIENS DE LA TERRE éditions LA TABLE RONDE par Rachel et Jean-Pierre CARTIER en vente sur ce site sur demande.

Poursuivez cette découverte des amérindiens à travers des encens amérindiens naturels, des musiques  thérapeutiques amérindiennes , des livres amérindiens, de l'artisanat amérindien dans notre rubrique des produits...

 

Paroles de sagesse de Grands Chefs Amérindiens :

 

J’ai assisté à un repas avec les gens blancs. Leurs coutumes ne sont pas les nôtres. Nous mangeons en silence, tranquillement fumons une pipe, et partons. De cette façon, notre hôte est honoré. Ce n’est pas la façon de l’homme blanc. Après avoir mangé sa nourriture, on s’attend à ce qu’un dise des choses absurdes. Ensuite, l’hôte se sent honoré.

Four Guns – Oglaga Sioux

 

Regarde-moi, je suis pauvre et nu mais je suis le chef d’une nation. Nous ne voulons pas la richesse, mais nous voulons bien instruire nos enfants. La richesse ne nous fera aucun bien. Nous ne pourrons pas l’apporter dans l’autre monde. Nous ne voulons pas la richesse. Nous voulons la paix et l’amour.

Chef Red Cloud – Sioux

 

Le bon vieux temps était simplement charmant, quand les vieillards s’asseyaient sur le seuil ensoleillé, jouaient avec les enfants, jusqu’à ce qu’ils s’endorment. En dernier, ils omettaient de se réveiller.

James Paytiamo  –  Acoma pueblo

 

Quand mes guerriers doivent se battre, ils sont trop peu nombreux. S’ils doivent mourir, ils sont trop nombreux.

Hendrick – Mohawk

 

J’ai remarqué que dans toute entreprise ce n’est pas suffisant pour un homme de ne compter que sur lui.

Lone Man (Isna-la-wica) – Teton Sioux

 

Certains de nos chefs prétendent que les terres leur appartiennent. Ce n’est pas ce que le Grand Esprit m’a dit. Il m’a dit que les terres lui appartiennent, aucun peuple ne détient les terres. Ce que je n’oublierai pas de dire aux gens blancs quand je les rencontrerai à l’assemblée.

Kaneluk – Kickapoo prophet

 

Nous devons protéger les forêts pour nos enfants, petits enfants et enfants à naître. Nous devons protéger les forêts pour ceux qui ne peuvent parler pour eux-mêmes tels les oiseaux, les animaux, les poissons et les arbres.

Qwatsinas (Chef héréditaire Edward Moody) – Nation  Nuxalk

 

J’ai du sang indigène en moi. J’ai juste assez de sang blanc pour que vous questionniez mon honnêteté.

Will Rogers

 

Ils nous ont fait plusieurs promesses, plus que je ne puisse me rappeler. Mais ils en ont gardé qu’une. Ils ont promis de prendre notre terre … et ils l’ont prise.

Chef Red Cloud.

 

Plus j’observe la condition des hommes blancs, plus mon opinion se raffermit que, au lieu de gagner, ils ont perdu beaucoup en se soumettant à ce qu’ils appellent les lois et règlements des sociétés civilisées.

Tomochichi – Chef Creek

 

Nous sommes vivants dans la mesure où nous gardons la Terre vivante.

Chef Red Cloud – Sioux

 

Respecte la Terre, elle se régénérera de saison en saison. Respecte ta Nation, elle se perpétuera de génération en génération.

 

Tomochichi – Chef Creek

 

Encens haut de gamme à base d’huiles essentielles. Il dégage une odeur très agréable créant une atmosphère de pureté et de fraîcheur qui reste longtemps après que le bâton soit brûlé.

 

Encens 100% naturel, 20 bâtons, fabriqué au Canada, par des amérindiens. À l’intérieur de chaque paquet, une parole différente de sagesse de Grands chefs amérindiens.


Purification Autochtone Métisse :

 

www.danseaveclessens.com présente des produits porteurs de sens  et plus particulièrement ici des encens amérindiens : authenticité, traditions, histoire, culture, des individus qui en tirent leur moyen de subsistance grâce à la vente de ces encens sur le principe commerce équitable.

Les « principes » de la purification autochtone par les encens Amérindiens du Canada distribués par www.danseaveclessens.com, expliqués par Marco Daigle et Raymond Cyr :

"Tout d'abord je vous explique le mot autochtone selon le Canada. Pris à ce lien:

http://www.autochtones.ca/portal/fr/ArticleView.php?article_id=68

 

L'article 35 de la LOI CONSTITUTIONNELLE canadienne de 1982 définit « les peuples autochtones du Canada » comme étant INDIENS, INUITS et MÉTIS. Cependant, les différences d'ordre historique et juridique du passé compliquent la question de la définition, et le problème s'aggrave du fait que les trois groupes ne jouissent pas de droits égaux et que le gouvernement fédéral refuse de reconnaître qu'il a des responsabilités égales à l'endroit de chacun d'eux.

 

Moi étant un métis et bien je vais vous expliquer ma façon a moi de faire.

 

PURIFICATION AUTOCHTONE

Cette approche à la purification est une approche présentée par un Métis gardien de la spiritualité. Les Métis ont maintenu à travers le temps un heureux sens de l’adaptabilité. Cela leur a permis d’échapper à l’assimilation. Ce sont eux qui ont assimilé ce qu’ils croyaient leur être utile en temps opportun. Ainsi en va-t-il des approches à la spiritualité autochtone. Ils sont des Autochtones qui vivent parmi la population en général. Pour ceux qui ont conservé leur culture identitaire, ils ont adapté l’expression spirituelle en échappant ainsi à la répétition de rituels qui engendre de manière incontournable la sclérose spirituelle. Disons-le, il y a un marché lucratif pour les rituels autochtones où tout et un chacun peut prétendre vendre de la culture sans la posséder, va-t-il de soi. La culture et la spiritualité ne s’expriment pas par des spectacles participatifs. Voici ce que propose mon ami.

Raymond Cyr

Métis

Ce dont vous avez besoin :

De la sauge et ou du cèdre et/ou du foin d'odeur  et/ou du genévrier.
1 petit récipient (bol de terre cuite ou une oreille de mer (abalone) ou, un récipient en bois et aux rebords bas),
1 plume d'oiseau (un oiseau que vous connaissez et pour lequel vous avez une connaissance et une affection réelle. Ce peut être aussi une aile d’oiseau.),

MANIÈRE DE FAIRE

Précisons tout de suite que la manière de faire est personnelle à chacun et c’est ce qui garantit l’authenticité des gestes posés. C’est par une intention profonde et ressentie du purificateur que le résultat doit être attendu. Cela distingue le vrai de toute copie ritualisée et sans âme. Et si vous ne possédez pas le ressenti suffisant, vous ne distinguerez pas le vrai du faux.

Permettez-moi une mise en garde amicale. Certain y verront une interdiction formelle tandis que d’autre, un avertissement. Voici. Un individu sous l’emprise de toute drogue ou d’alcool ne devrait pas recevoir la purification. Les femmes dans leurs leur période menstruelle devrait de même s’abstenir, mais pour des raisons différentes, bien entendu. Je ne ferai pas valoir les raisons supportant cette mise en garde ici. Je me propose de vous livrer prochainement un article sur le sujet.

Voici donc ma manière à moi, une manière qu’il n'est certainement pas obligatoire de suivre à la lettre pour purifier. Toutefois, voyez par vous même que certains éléments doivent toutefois être présents.

Donc, placez de la sauge, du cèdre, du foin d'odeur, du genévrier ou un mélange de ces ingrédients dans le récipient et allumez-la. Lorsque le feu crée une braise suffisante qui consume lentement la matière, éteignez les flammes en plaçant un couvercle " naturel " de votre choix dessus le récipient le temps nécessaire à étouffer les flammes vives. Voyez ensuite s’il y a suffisamment de fumée produite. Vous pouvez activer la braise en créant un courant d’air soufflant sur la braise en battant l’air ambiant avec votre plume (ou l’aile d’oiseau).

Si vous en avez envie, vous pouvez offrir la fumée, à l'aide de la plume ou de l’aile,
aux 4 point cardinaux ainsi qu’au sol qui porte votre pas, la Terre - Mère
et au ciel, notre Grand esprit. (Quant à l’eau, elle est l’objet d’une approche distincte.) Au rapport de chacune des directions représentées par les quatre points cardinaux, chacun devrait selon sa propre coutume y faire valoir son mode de perception qui présente nécessairement des différences d’un individu à l’autre. Il faut savoir respecter le principe de base que les perceptions du monde sont différentes d’un individu à un autre, d’un groupe à un autre, etc. Ce respect de la différence par les purifiés les mène à une vision particulière du monde qu’est celle du purificateur, des autres groupes, etc. Or, aucun rite de purification ne saurait être jugé plus adéquat qu’un autre.

Les quatre points cardinaux sont plus que ces simples directions de la rose des vents que l’on retrouve sur une carte ou sur une boussole. C’est un cercle qui représente
quatre grandes puissances naturelles. Ces puissances s’expriment dans les saisons d’une année et sur le cours d’une vie. En ce sens, l’est peut représenter pour certains la naissance et le sud être le temps de la quête de visions intérieures, de son animal totem et autre selon l’individu et les coutumes. Et enfin l'ouest, lieu ou le soleil se couche, un temps de réflexion et de méditation. Le nord parlerait de maturité et de sagesse. Mais, comme il y a danger de ritualisation où les gestes ont pris le dessus sur la profondeur de l’âme, j’insiste sur le fait que votre conception du monde par les quatre directions dépend strictement de vos coutumes à vous. Moi, je privilégie une approche ancienne qui veut que j’aille que par ce que je ressens en ceci, ce qui me vient du dedans,
comme si je me le faisais souffler à doucement à l'oreille, au fur et à mesure.

En effectuant ces gestes, vous devez être en contact avec votre personne profonde, le soi intérieur. Vous proposez donc que par votre stricte pensée ce que vous souhaitez obtenir. Vous pouvez faire des demandes pratiques ou, si vous en avez pas à faire, parlez tout bonnement de ce que vous ressentez. Partagez avec toutes les dimensions de votre être. Donnez-vous ce moment d’expression intérieure profonde. Vous remerciez ainsi le Grand Esprit pour ce contact intime et pour ce que vous êtes et avez déjà.

Rituel vis à vis les autres : (si vous êtes en groupe).


Placez-vous près de  la personne et dirigez la fumée en commençant depuis les pieds et en remontant jusqu'à sa tête. Faites cela en commençant par devant son corps puis faites pivoter la personne afin d'envoyer la fumée couvrir sur son dos.

Vous pouvez effectuer ces gestes sur une personne couchée. Commencez par ses pieds et finissez par sa tête. Vous pouvez insister sur la partie du corps qui est malade.

Une fois vos gestes faits, laissez brûler la sauge (ou autre) dans le récipient. Par la suite, jetez les cendres à l'extérieur dans un endroit propre et naturel. Ne les jetez pas dans la chasse d'eau car elles suivraient un parcours pollué au maximum.

Au plan scientifique, l'effet sur le corps est qu’il y a élimination des ions positifs, ions qui sont nuisibles. Ce phénomène peut être observé après un gros orage électrique. Quand l’on sort dehors dans le calme après l’orage, l’on à cette impression et par contre si réelle d’un étrange bien-être qui nous envahi. C’est le même effet que la purification rend. Et encore là, si peu de personnes songent à en profiter pour méditer ou envoyer des messages de paix.

Marco Daigle
Métis et fier de l'être."

 

www.danseaveclessens.com est grossiste distributeur européen d'encens amérindiens de purification.


Cérémonie de Purification – Les 4 directions :

 

L’EST, est la direction d’où Grand’Père SOLEIL  nous accueille chaque matin. La couleur sacrée de l’Est est le JAUNE. L’esprit de l’Est nous enseigne que chaque jour est une renaissance, un moment de vision et que l’on doit veiller sur la flamme qui nous anime. Le vent de l’Est aide l’AIGLE à s’élever avec nos prières. Dans le grand cercle c’est le PRINTEMPS de notre vie.

L’Est c’est faire l’expérience de la  Naissance et de l’Action.

 

Le SUD, symbolise chaleur et innocence. La couleur sacrée du Sud est le ROUGE. L’esprit du Sud nous enseigne qu’il est temps pour l’intelligence de la jeunesse de nous guider vers la maturité et la vision. La Terre-Mère accueille l’enfant en nous et le vent du Sud nous caresse avec chaleur en balayant les attitudes négatives. Le PORC-EPIC rappelle qu’on peut se protéger avec douceur et respect. Il nous rappelle aussi l’innocence de la jeunesse. Dans le grand cercle nous sommes à L’ETE de notre vie.

Le Sud c’est faire l’expérience du Respect et de la chaleur humaine.

 

L’OUEST, symbolise le regard intérieur. La couleur sacrée de l’Ouest est le NOIR. Comme l’OURS qui hiberne dans sa grotte, l’esprit  de l’Ouest invite à rentrer en soi pour trouver les réponses à nos questions. C’est de l’Ouest que viennent les pluies qui nous aident à nous purifier et qui nettoient la Terre-Mère. Ce n’est que lorsque l’on se connaît bien que nous pouvons extérioriser notre vision. Dans le grand cercle, l’Ouest est l’AUTOMNE de notre vie.

L’Ouest c’est faire l’expérience du Repos et de l’Acceptation. C’est faire le point et s’intérioriser pour laisser venir les projets qui vont émerger du Nord pour naître à l’Est. Et c’est aussi le moment du flamboiement des couleurs des arbres, « l’été indien ».

 

Le NORD, symbolise les esprits et la sagesse. La couleur sacrée du Nord est le BLANC. L’air froid du vent du Nord nettoie la terre et la prépare à la renaissance. La sagesse de l’orignal nous donne la force de vivre notre vision. L’orignal nous enseigne qu’en prenant de sages décisions, nous permettrons à notre vision de survivre et de servir les autres. Dans le grand cercle, nous sommes à l’Hiver de notre vie.

Le Nord, c’est faire l’expérience de la Sagesse, de la Pureté et de la Paix. C’est la blancheur de la neige et la paix dans le silence de notre montagne intérieure.

 

Nos encens amérindiens 5 nations :


www.danseaveclessens.com présente des produits porteurs de sens  et plus particulièrement ici des encens amérindiens : authenticité, traditions, histoire, culture, des individus qui en tirent leur moyen de subsistance grâce à la vente de ces encens sur le principe commerce équitable.

 

Présentation de quelques encens amérindiens de la Terre mère :

Les Amérindiens suivent depuis toujours les principes du développement durable, qui suppose une plus grande solidarité, en répondant aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs.

 

 

www.danseaveclessens.com est grossiste distributeur européen de ces encens 5 Nations.

Ces encens sont fabriqués par un atelier d’insertion amérindien au Québec et acheté dans les régles du commerce juste (le terme équitable étant réservé à une organisation):

 

« Modèles d'originalité, d'authenticité et de respect, les Galeries d'art Indien 5 Nations vous plongent au cœur de la tradition autochtone iroquoise du Canada, sur la réserve Mohawk de Kahnawake près de Montréal. Le Canada d'une autre époque vu sous un angle particulier. Le pays de peuples qui vivaient de ce que la terre leur offrait. »

 

Encens Amérindiens NATIVE en bâtons des Amérindiens de 5 Nations au Canada :

 « Des Encens  purificateurs, boisé et fleuris. La composition, 100% Naturelle à base d’espèces végétales sans ajout de liant, est faite de racines de bouleaux rouges, feuilles d'érables, bois de cèdres, écorces de cèdres et bouleaux plus une petite finition que les Amérindiens de 5 Nations gardent secrète. »

 

« Cet encens favorise la communication avec le transcendant. Il purifie l’esprit et le corps. Il garde l’esprit vif. Dans la solitude, il peut être un compagnon et un moment de paix. »

 

Encens Amérindiens FOIN D'ODEUR en bâtons de 5 Nations au Canada :

Le foin d’odeur est le plus féminin des encens, souvent appelé les cheveux de la Terre Mère. Il est utilisé pour attirer les énergies bénéfiques.

 « La composition, 100% Naturelle à base d’espèces végétales sans ajout de liant, est faite de 95% foin d’odeur + bois de cèdres plus une petite finition que les Amérindiens de 5 Nations gardent secrète. Le foin d’odeur, ou Hiérocloé odorante ou sweetgrass, qui croît en Amérique du Nord, dégage un parfum délicat et agréable. Les Amérindiens le considèrent comme une herbe sacrée et s’en servent pour  débuter diverses cérémonies. Ils hument l’arôme du foin d’odeur pour se purifier, se protéger et calmer les esprits».

 

Encens Amérindiens Cédre en bâtons de 5 Nations au Canada :

Le cèdre a la vertu de réveiller le côté spirituel, de renforcer le système immunitaire et d'amener la paix.

La composition est faite de bois de cèdres, écorces de cèdres plus une petite finition que les Amérindiens de 5 Nations gardent secrète.

 

Encens Amérindiens Cèdre et Sauge en bâtons de 5 Nations au Canada :

Aux vertus du cèdre s'ajoutent celles de la sauge : La sauge accroît la sagesse, augmente la concentration et purifie.

    Odeur légèrement amère et assainissante de la sauge.
    La composition est faite de bois de cèdres, écorces de cèdres et de feuilles de sauge plus une petite finition que les Amérindiens de 5 Nations gardent secrète.

Encens Amérindiens Sauge en bâtons de 5 Nations au Canada :

La sauge accroît la sagesse, augmente la concentration et purifie.

    Odeur légèrement amère et assainissante de la sauge.
    La composition est faite de feuilles de sauge plus une petite finition que les Amérindiens de 5 Nations gardent secrète.

Encens Amérindiens Pin en bâtons de 5 Nations au Canada :

Le pin accroît la connexion entre le ciel et la terre, apporte le calme et l'élévation de l'âme.

    Odeur boisée et assainissante.
   Sa composition est faite de bois de pin, écorces de pin plus une petite finition que les Amérindiens de 5 Nations gardent secrète.

 

Nos encens amérindiens 100% naturels KOSHUAN :

www.danseaveclessens.com est grossiste distributeur européen de ces encens KOSHUAN.

Pluie

 

Les amérindiens pratiquaient le rituel de la danse de la pluie lors de sécheresse afin que le grand esprit intervienne pour y mettre fin. Grâce à ce mélange d’huiles essentielles, vous trouverez l’odeur rafraichissante de la pluie.

 

Chèvrefeuille

Les amérindiens se servaient du chèvrefeuille comme diurétique, cicatrisant et antispasmodique. Il est employé dans les cas d’engorgement du foie et de la rate, la jaunisse, la goutte, l’asthme, le rhume, l’hydropisie, la toux, le rhume et les convulsions.

 

Sauge

Les amérindiens se servaient de la sauge dans les rituels pour la purification et la protection. On s’en sert également pour obtenir la sagesse, la réalisation des désirs, développer la concentration, la créativité et l’intuition.

 

Pin

Les amérindiens se servaient du pin dans les rituels de protection, de purification, de guérison et de fertilité. On s’en sert aussi contre la grippe, la toux, le rhume et dans les cas de congestion pulmonaire.

 

Cèdre

Les amérindiens se servaient du cèdre dans les rituels de protection, de guérison et de purification. On s’en sert aussi contre la nervosité, les maladies de peau, pour attirer l’argent et contre les cauchemars.

 

Sirop d’érable

Les amérindiens furent les premiers à extraire l’eau d’érable. Ils pratiquaient une entaille dans le tronc de l’érable à l’aide d’un tomahawk. Un copeau de bois acheminait l’eau d’érable vers un récipient d’écorce, et était bouillie dans des contenants en argiles.

 

Foin d’odeur

Le foin d'odeur qui croît en Amérique du Nord, dégage un parfum délicat et agréable. Les Amérindiens le considèrent comme une herbe sacrée et s'en servent pour  débuter diverses cérémonies. Ils hument l'arôme du foin d'odeur pour se purifier, se protéger et calmer les esprits.


www.danseaveclessens.com