Information estivale

Pour les commandes passées après le 16 juillet, les expéditions reprendront à partir du 1er septembre

Promotions

Aucune promotion pour le moment.
Fumigation traditionnelle
Les Premières Nations d’Amérique font brûler des herbes (sauge, cèdre, foin d’odeur, genévrier...) pour purifier l’environnement, les personnes et les objets. La fumigation s’utilise notamment : avant une cérémonie, une méditation, un soin ; avant d’emménager dans une nouvelle maison ; au début d’une réunion importante ou d’une ...
Les Premières Nations d’Amérique font brûler des herbes (sauge, cèdre, foin d’odeur, genévrier...) pour purifier l’environnement, les personnes et les objets. La fumigation s’utilise notamment : avant une cérémonie, une méditation, un soin ; avant d’emménager dans une nouvelle maison ; au début d’une réunion importante ou d’une rencontre à caractère spirituel ; après des évènements difficiles (maladie, vol, dispute, violence, colère…) ; de façon régulière dans les pièces où sont donnés des soins thérapeutiques et dans les lieux où circule le public (un magasin par exemple)… Les herbes se présentent sous différentes formes : en baguette : la plante est coupée en petites branches qui sont ensuite attachées ensemble par une corde pour donner la forme d’une baguette d’une longueur de 20 – 25 cm ; en vrac : ce sont juste les feuilles séchées de la plante ; en poudre : après avoir été séchée, la plante a été moulue ; en tresse : uniquement pour le foin d’odeur : les longues herbes sont tressées en natte. Les encens sont habituellement brûlés dans une coquille d’ormeau (appelé aussi oreille de mer) mais n’importe quel coquillage peut être utilisé. Nous plaçons les herbes (feuilles, brins coupés pour le foin d’odeur, petit monticule pour les herbes sous forme de poudre) au centre du brûleur puis nous allumons avec une allumette en bois. Pour activer la combustion, nous éventons avec une plume (ou un éventail). Pour les herbes en baguettes, nous pouvons allumer directement une des extrémités de la baguette et agiter pour favoriser la combustion. Attention, il faut s’assurer que la baguette est bien éteinte avant de la ranger sinon elle pourrait continuer à se consumer et constituer un risque d’incendie. Pour nous purifier, nous déplaçons la coquille de façon à répandre la fumée autour de nous, des pieds à la tête, dans le dos et sur les côtés. Nous pouvons aussi déposer la coquille devant nous (traditionnellement une personne tient la coquille pendant que l’autre se purifie) et diriger la fumée vers nous avec nos mains, telle une onde ou une brume purificatrice. Pour purifier une maison, nous ouvrons une porte et une fenêtre dans toutes les pièces et partons d’un côté de la porte d’entrée pour suivre le mur, en étant attentifs à envoyer de la fumée dans tous les coins, les armoires et les garde-robes. Lorsque nous arrivons enfin de l’autre côté de la porte, notre maison aura été entièrement purifiée. Pour prolonger la durée de la combustion, nous ajoutons de la poudre de cèdre au mélange initial lorsqu’il est presque consumé. Il est indispensable d’ouvrir au moins une fenêtre lors de toute fumigation réalisée à l’intérieur d’une maison.
Détails

Fumigation traditionnelle Il y a 9 produits.

Résultats 1 - 9 sur 9.
Résultats 1 - 9 sur 9.